Lancement des Objectifs de développement durable ODD

Le Coordonnateur Résident du système des Nations Unies exhorte les Nigériens à une large concertation autour des ODD

Le Premier ministre M. Brigi Rafini a procédé le 28 juin dernier au Palais des congrès de Niamey au lancement officiel des Objectifs de développement Durable (ODD). La cérémonie s’est notamment déroulée en présence des présidents des institutions, des députés, des membres du gouvernement et du corps diplomatique ainsi que de nombreux invités.

Dressant les grandes lignes du nouveau programme de développement durable, le Premier ministre Brigi Rafini a rappelé que le Niger, à l’instar de la plus part des pays africains, éprouvent des difficultés pour sa mise en œuvre. En dépit de ces contraintes, le Niger a atteint trois cibles des OMD qui concernent notamment l’accès à une source améliorée, la réduction de la séroprévalence du VIH, la réduction de la mortalité infantile devait-il ajouter. En termes de portée, les Objectifs de Développement Durable (ODD) vont au –delà de la réduction de la pauvreté, de la promotion de la santé, de l’éducation, de la sécurité alimentaire et de la nutrition.

Le Coordonnateur Résident du SNU au Niger, Fodé Ndiaye  a pour sa part axé son intervention sur les multiples dimensions des ODD qui prennent en compte à la fois la charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme mais aussi la déclaration sur le droit au développement. Ce plan d’action pour l’humanité, la planète et la prospérité, dira Fodé Ndiaye, a un coût de 45.000 milliards de dollars pour la période 2016 à 2030, soit près de 3000 milliards de dollars par an.

Le Coordonnateur Résident du SNU a par ailleurs félicité les autorités Nigériennes pour avoir signé le document et procédé au lancement de  la présente cérémonie. Selon Fodé Ndiaye  ‘’il faut en faire un programme des filles et des fils du Niger, de la capitale aux hameaux en impliquant les entités décentralisées, le secteur privé, la société civile. Pour ce faire, il faut de larges campagnes de sensibilisation et des débats. Le Niger a une grande opportunité. Les ODD sont signés au moment où le Président a son programme, le Premier Ministre a vu sa déclaration de politique générale approuvée et où l’élaboration de la Stratégie de développement durable et de croissance inclusive est en cours et le nouveau plan envisagé’’.

« Pour atteindre les ODD, il faut une grande cohérence entre les politiques publiques sectorielles et les nouveaux documents de planification » a conclu le Coordonnateur Résident du SNU. Rappelons que le 25 septembre 2015, les 193 Etats membres des Nations Unies ont adopté un nouveau programme de développement durable, qui comprend un ensemble de 17 Objectifs mondiaux permettant de mettre fin à la pauvreté, de lutter contre les inégalités et l’injustice et de faire face aux changements climatiques.