FAO

Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture

Le mandat de la FAO

Créée en 1945 à Québec au Canada et ayant son siège à Rome depuis 1951, la FAO est une organisation intergouvernementale qui compte 194 Etats membres, deux membres associés et une organisation membre, l’Union européenne.

Atteindre la sécurité alimentaire pour tous est au cœur des efforts de la FAO.

L’organisation veille à ce que les êtres humains aient un accès régulier à une nourriture de bonne qualité qui leur permette de mener une vie saine et active.

Les trois principaux objectifs poursuivis par la FAO sont :

 ·  Contribuer à éradiquer la faim, l'insécurité alimentaire et la malnutrition ;

 ·  Éliminer la pauvreté et favoriser le progrès social et économique pour tous ;

 ·  Et gérer et utiliser de manière durable les ressources naturelles, y compris la terre, l’eau, l’air, le climat et les ressources génétiques, au profit des générations présentes et futures.   

 

FAO, objectifs et priorités au NIGER

La Représentation de la FAO au Niger est opérationnelle depuis 1978. Elle dispose par ailleurs de 3 antennes régionales à Tahoua, à Zinder et à Diffa. Celle de Tahoua couvre les régions de Tahoua et Agadez, celle de Zinder représente les régions de Zinder, Maradi et l’antenne de Diffa.

Le Mandat de la FAO Niger est identique à celui de l’Organisation dans le monde. La FAO appuie les efforts du gouvernement nigérien dans sa lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables. La mission de la FAO s’étend à toutes les régions du Niger.

En tant qu’agence du Système des Nations Unies (SNU), la FAO Niger participe avec l’ensemble du Système au Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF) et l’approche « communes de convergence ». Elle y joue un rôle essentiel dans l’identification, la formulation, la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre de projets de développement et/ou d’urgence.

L’organisation dispose d’un Cadre de Programme pays (CPP) approuvé de manière consensuelle avec le Gouvernement nigérien. En termes de performance, la FAO a développé au Niger plusieurs « Bonnes pratiques » qui font école même dans d’autres pays de la sous- région (Warrantage, Clubs d’écoute Dimitra, Champs Ecoles Producteurs, Boutiques d’intrants, multiplication de semences de qualité, Blocs multi nutritionnels pour le bétail, ...).

A l’image de ses actions dans la plupart des pays en développement, la FAO appuie le Gouvernement nigérien dans l’exécution de nombreux programmes et projets. Ses intervenions couvrent à la fois le domaine normatif et les programmes de terrain.

Dans le domaine normatif, la FAO est le premier conseiller technique du gouvernement en matière de développement rural et de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Les interventions de terrains de la FAO comprennent quant à elles le programme régulier, le programme de développement et les projets en cas de situations d’urgence (sécheresse, inondations, invasions acridienne, etc.).

Le financement des interventions de la FAO au Niger se fait à travers le Programme de Coopération Technique (TCP) sur le budget propre de l’Organisation et sur des ressources extrabudgétaires. Ces dernières sont mobilisées à travers des bailleurs de fonds bi et multilatéraux. Les interventions de ces types incluent les projets régionaux et sous régionaux.

 

Contact

Dr Lassaad Lachaal, Représentant résident, 1327, Av. du Fleuve Niger,

B.P. 11246 Niamey-Niger, Tél. +22720723735 / Fax. +22720724709,

E-mail: Lassaad.Lachaal@fao.org

Site web : www.fao.org/niger/fr